Le voyage initiatique du héros

D'un certain point de vue, tous les romans nous parlent du passage de l'innocence à l'expérience.

Partager la page sur Facebook

Sommaire
de cette page :

Le parcours initiatique du héros

tombraiderDans son essai Rite Roman Initiation, Simone Vierne s’est livrée à une comparaison des différents rituels initiatiques (bizutages universitaires, cérémonies d’admission des membres d’un club ou d’une confrérie, et rituels chamaniques des peuples « primitifs » déterminant le passage à l’âge adulte). Elle décrit le rituel type comme composé de trois parties :

  1. La préparation (la phase d’attente), où le novice se prépare à recevoir les révélations sacrées.
  2. Le voyage dans un monde de ténèbres, où le novice va perdre conscience, de façon réelle ou simulée. Ce voyage est l’occasion d’éprouver des souffrances (torture physique ou morale du candidat).
  3. La nouvelle naissance. C’est une mort symbolique qui fait suite à la transformation engendrée par la transcendance de la souffrance.

Simone Vierne souligne le parallèle étroit qui existe entre ces rituels et la trame de nombreux contes mythologiques ou celle des œuvres de Jules Vernes par exemple. Mais on peut également voir cette trame comme celle de la vie entière d’un homme, la première phase représentant la jeunesse, la deuxième la vie, et la troisième, la mort.

Tout comme dans les rituels qui appartiennent à notre réalité, le héros d’un roman initiatique passe de l’innocence à l’expérience. Ce passage se fait à l’occasion d’une épreuve ou d’une suite d’épreuves qui lui permettent de se métamorphoser.

Voici comment Joseph Campbell définit le parcours du héros mythologique dans Le Héros aux mille visages :

Alors qu’il sort de sa masure ou de son château, le héros mythologique est irrépressiblement attiré par l’aventure. Il rencontre une présence obscure qui garde un passage. Le héros doit vaincre cette présence, ou voler son pouvoir, afin de pénétrer dans le royaume des ténèbres (offrande, charme, ou combat), à moins qu’il ne soit vaincu par son opposant et entre dans le monde des morts (démembrement ou crucifixion). Il progresse alors dans un monde sombre et pourtant très familier, qui le menace parfois (le teste) ou lui offre une aide magique. Lorsqu’il parvient au cœur du monde des ténèbres, il affronte un danger suprême et obtient une récompense : accouplement ou mariage avec la déesse-mère, reconnaissance par le père-créateur (réparation du péché), sa propre déification (apothéose), ou bien – si les forces sont toujours hostiles – vol du trésor (rapt d’une femme, rapt du feu). À travers cette victoire, le héros se transforme (illumination, transfiguration, liberté) et bénéficie d’une expansion de conscience et donc, de son être intime. La dernière épreuve est celle du retour. S’il est béni par les forces du monde des ténèbres, le héros revient comme leur émissaire, sous leur protection. Dans le cas contraire, il doit vaincre de nouveaux obstacles pour s’enfuir. Cette fuite ou ce retour victorieux continuent de le transformer. Au seuil du retour (ou de la résurrection), le héros doit souvent abandonner les pouvoirs sacrés qu’il avait volés ou qui lui avaient été offerts. Le trésor rapporté permet de restaurer l’équilibre du monde.

« Personne ne doit avoir peur de l’inconnu, parce que tout homme est capable de conquérir ce qu’il veut et qui lui est nécessaire. »

Paulo Coelho

Si l’on ne conserve que la partie centrale de cette trame (Le héros affronte un danger suprême et obtient une récompense. À travers cette victoire, il se transforme), on obtient le cœur du roman initiatique.

L’épreuve constitue le sommet de l’intrigue, le point culminant de la tension dramatique. Dans le roman moderne qui se soucie peu de proposer une « morale » au lecteur, l’histoire s’arrête souvent après la récompense qui suit cette épreuve.

En forçant à peine le trait, on peut dire, comme David Lodge dans l’Art de la Fiction, que « tous les romans ont pour sujet essentiel le passage de l’innocence à l’expérience », ce qui revient à dire que tous les romans sont des romans initiatiques. Voici un constat capable de faire frémir les auteurs rêvant d’inventer une forme radicalement nouvelle de fiction. Nombreux sont ceux qui ont tenté de relever le défi, et voilà quelques-unes des voies qu’ils ont explorées :

Les variantes du parcours initiatique

écrivain fouLe héros inoxydable (psychorigide)

« Il n’y a pas d’efforts inutiles, Sisyphe se faisait des muscles. »

Roger Caillois

Tout se passe pour le héros inoxydable comme pour un héros classique : il est soumis à une terrible épreuve dont il parvient à triompher. Sauf que la métamorphose n’a pas lieu : le héros inoxydable reste très exactement le même que celui qu’il était. Il faudra donc qu’il subisse une nouvelle épreuve, dans l’espoir que cette fois sera la bonne… et ainsi de suite.

On reconnaît facilement le mythe de Sisyphe, mais c’est aussi le thème qui s’applique à la quasi-totalité des superhéros. Superforts et inoxydables, ils enchaînent une infinité d’épisodes sans jamais atteindre leur Graal. Pratique pour alimenter une série !

Le héros qui échoue

« Ce que je veux savoir avant tout, ce n’est pas si vous avez échoué, mais si vous avez su accepter votre échec. »

Abraham Lincoln

écrivain fouIl faut en passer par une terrible épreuve pour atteindre la métamorphose qui fera du héros un adulte accompli. Mais sortira-t-il toujours vainqueur de cette épreuve ? Eh bien, non ! Dans les tragédies, le héros se vautre lamentablement. L’intrigue repose alors sur la façon dont il encaisse son échec. Si tout se passe bien, il meurt la tête haute et réussit sa métamorphose in extremis avant de mourir. Il devient alors un héros sacrificiel. Mais dans les romans modernes, davantage tentés par le cynisme, le héros se contente d’échouer à 100 % et la morale se résume à quelque chose du genre C’est dur, la vie, quand même !

Le héros qui échoue (et qui n’en meurt pas) est un candidat tout trouvé pour le thème de la rédemption (voir le point suivant).

La rédemption

« Car vivre dans un monde où nul n’est pardonné, où la rédemption est refusée, c’est comme vivre en enfer. »

Milan Kundera

redemptionLorsqu’on met en scène un personnage principal qui approche ou consomme son troisième âge, la quête initiatique symbolisant le passage de l’enfance au monde adulte ne tient plus.

Le thème de la rédemption pose l’hypothèse d’un héros qui a échoué dans les épreuves que la vie lui a opposées. Il est généralement aigri, trimballe des casseroles, et pourrait faire un candidat sérieux au rôle du méchant. Mais son cœur n’est pas tout à fait mort : une petite lueur d’espoir continue d’y brûler, et toute l’histoire va consister à transformer cette lueur en un feu glorieux.

Comme dans le roman initiatique classique, c’est donc bien d’une métamorphose qu’il s’agit, mais plutôt que de « passer de l’innocence à l’expérience », c’est le parcours inverse que le héros va suivre. Ayant échoué jusque-là, il va renaître à l’innocence afin de bénéficier d’une seconde chance.

Le héros fainéant ou fatigué

« Oh ! Faire son voyage de noces tout seul ! »

Jules Renard

garfieldUne épreuve initiatique, dites-vous ? Non merci, j’ai pas la tête à ça. À quoi bon devenir adulte, alors que c’est tellement marrant de rester gamin ?

Alors, il ne se maria pas, vécu longuement et très heureux, et n’eut aucun enfant pour lui pourrir l’existence…

Le héros fainéant ou fatigué est un contestataire forcené. Selon l’obsession que l’auteur entretient avec la moralité (car il n’est pas moral de refuser de grandir), il ira vers la rédemption ou sortira vainqueur de son opposition aux règles de la société.

Dans tous les cas, l’intrigue repose sur le combat qu’il est – malgré lui – bien obligé de mener pour parvenir à rester lui-même.

écrivain fouL’épreuve est inutile

Dans le cas de la comédie théâtrale classique (celle de Molière, par exemple), le héros est un tendre jeune homme qui n’a pas deux sous de jugeote. Pour séduire sa belle ou pour obtenir la possibilité de l’épouser, il devra s’en remettre entièrement à son valet qui fera tout le travail à sa place. Nulle épreuve initiatique, donc, mais simplement la chance d’avoir un valet très malin.

Pour en savoir plus sur ce sujet :

Schéma actentielLe théoricien Julien Greimas a développé des outils d’analyse puissants permettant – par exemple – une étude comparative des récits. Bien que ces outils ne soient pas véritablement destinés à la création, ils pourront vous intéresser.
Voir Le schéma actentiel de Greimas
Partager la page sur Facebook

À lire aussi sur ce site :




À lire également :

Les bases de l'ecritureLes bases


  • Les bases : Comment écrire une bonne histoire (et comment bien faire l’amour).
  • Histoire, intrigue, espoirs et peurs  : Qu’est-ce qui différencie l’histoire et l’intrigue ? Comment construire l’intrigue ?
  • Idées et fiction : La fiction a besoin d’idées, mais pas seulement…
  • Savoir couper : Il est essentiel de savoir gérer le sentiment de perte que représente la suppression d'une partie de texte.
  • Les personnages : Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Vos personnages sont-ils des imbéciles ?
  • Le voyage initiatique du héros : D'un certain point de vue, tous les romans nous parlent du passage de l'innocence à l'expérience.
  • Le public cible : Écrire, c’est communiquer. Votre langue est-elle adaptée à votre cible ?
  • Faites court ! : L’échec du premier roman est un processus parfaitement normal en littérature. Ne faites pas de cette étape une tragédie insurmontable !
  • Vive les bêta-lecteurs ! : Vous pouvez considérablement améliorer votre manuscrit en le faisant critiquer par vos connaissances.

S'ameliorer en tant qu'auteurPour aller plus loin



Livre Construire une histoire

En téléchargement gratuit

Le guide indispensable

des écrivains, scénaristes
et dramaturges

Lire la version PDF
Version EPub Version Kindle



Nouveau au catalogue :

Danval Le forcat innocent Danval : Le forçat innocent
Michel Soulard

Le Clan Clifford Le Clan Clifford
Alix Geoffroy

Construire une histoire Pour Construire une histoire : Pour le cinéma, la littérature, le théâtre et le storytelling
Luc Deborde

Engene hao La fleur de l her Engene haö / La fleur de l'herbe
Ernest Unë

Le Secret de Kyn Le Secret de Kyn
Kévin Gallot

La morsure du requin La morsure du requin
Mickael Panol & Amaury Esteban

Sur la Monique Sur la Monique
Collectif dirigé par Isa Qala

La racine et l horizon La racine et l'horizon
Louis-José Barbançon

Une graine en terre kanak Jo Une graine en terre kanak : Journal inédit (1843 – 1853) et correspondance de Mgr Douarre
Michel Soulard

Hommage a Daniel Poigoune Hommage à Daniel Poigoune
Hamid Mokaddem

Les aventures extraordinaires Les aventures extraordinaires des naufragés de Drehu
Patrick Génin

Quand la coutume bombarde Quand la coutume bombarde
Léopold Hnacipan

Le temps suspendu Le temps suspendu
Luc Deborde

Objets ordinaires histoires i Objets ordinaires, histoires insolites
Collectif & Rossana de Angelis

Lifou sous la pluie Lifou sous la pluie
Nicolas Kurtovitch




Meilleures ventes :

Le Clan Clifford Le Clan Clifford
Alix Geoffroy

Construire une histoire Pour Construire une histoire : Pour le cinéma, la littérature, le théâtre et le storytelling
Luc Deborde

Le temps suspendu Le temps suspendu
Luc Deborde

Le pays du Non Dit Le pays du Non-Dit
Louis-José Barbançon

Le Secret de Kyn Le Secret de Kyn
Kévin Gallot

Quand la coutume bombarde Quand la coutume bombarde
Léopold Hnacipan

Microfictions caledoniennes Microfictions calédoniennes : 100 petits Cailloux
Évelyne André-Guidici & Luc Deborde & Roland Rossero

L Empire du Dragon Tome 1 L'Empire du Dragon - Tome 1 : Les héritiers (version intégrale)
Alix Geoffroy

L affaire Jennifer Leight Te L'affaire Jennifer Leight : Texte intégral
Luc Deborde & Nicolas Kurtovitch

De seduction en seduction et a De séduction en séduction et autres nouvelles
Léopold Hnacipan

L ile maudite L'île maudite
Luc Deborde

Je suis d ailleurs et autres n Je suis d'ailleurs et autres nouvelles
Luc Deborde (Traducteur)

A la recherche du temps perdu À la recherche du temps perdu
Marcel Proust

Les meilleures histoires drole Les meilleures histoires drôles
Petit Tamis

Eloge de la folie Éloge de la folie
Érasme

Le prophete Le prophète
Khalil Gibran

Les vrais mysteres de Paris Les vrais mystères de Paris
Vidocq

Propheties Prophéties
Nostradamus